*** Choisir son vin : comment servir? ***

Publié le par Momo

Choisir son vin : comment servir? par Marie-Lise

Comment servir ?

Températures de service

 

L'ouverture de la bouteille

 

 

Il est prudent de déboucher la capsule sous la bague afin d'éviter que le vin ne soit souillé par certaines saletés sur le col de la bouteille.
Ouvrir une bouteille une heure avant le service pour préparer le vin ne sert à rien : les échanges recherchés n'ont pas le temps de s'opérer.

   
Comment ouvrir une bouteille de Champagne ou de vin effervescent ?
 
La pression dans la bouteille fait le travail ; il reste à contrôler le bouchon, afin que le vin ne jaillisse pas violemment de la bouteille sous forme de mousse. Il est nécessaire de retirer au préalable le papier d’aluminium pour découvrir le muselet de métal qui retient le bouchon. L’étape suivante consiste à maintenir le bouchon en place avec le pouce et à enlever le muselet. Le bouchon peut alors être expulsé à tout moment. Il faut avoir soin de pointer la bouteille dans une direction où personne ne se trouve, ni aucun objet à risque. Le bouchon se saisit d’une main, la bouteille de l’autre. Il s’agit maintenant de faire tourner lentement la bouteille dans un sens et le bouchon dans l’autre afin de faire glisser doucement le bouchon. Avant de verser le vin, tenir la bouteille à un angle de 45 degrés pendant quelques instants pour éviter le jaillissement de la mousse. On remarquera moins de pression à l’ouverture d’une bouteille froide qu’à celle d’une bouteille chambrée.
   
Si le bouchon se brise…
 
Pour retirer un fragment de bouchon coincé dans le goulot d’une bouteille, il s’agit de faire pénétrer la vis du tire-bouchon dans l’angle le plus aigu possible, puis de le faire sortir doucement, en exerçant une pression contre le goulot. Si cela ne fonctionne pas, poussez le bouchon à l’intérieur de la bouteille. Des petits morceaux de liège flotteront à la surface du vin, mais le vin lui-même n’en souffrira pas.
   
Carafage
 
Carafer les vins présente un intérêt (autre qu'esthétique) dans les deux cas suivants :

- si le vin est jeune, riche, ou avec des tanins jeunes voire rudes dans ce cas le carafage permet au vin de s'assouplir en s'oxygénant plus rapidement. Ainsi les arômes du vin s'ouvriront plus facilement.

- si le vin est vieux et qu'il présente un dépôt, c’est le "décantage". Il faut noter qu'aujourd'hui les vins ont peu ou pas de dépôt, car les techniques d'élaboration ont considérablement évolué et les vins se boivent plus jeunes.

Il ne faut donc pas se laisser abuser par des cérémonials qui la plupart du temps ne sont pas réellement justifiés. La très grande majorité du vin consommé est directement versée de la bouteille au verre et ne nécessite pas ce type d'opération.


Certains vins ont une composition qui leur permettent de vieillir et de s'améliorer en vieillissant. Ce sont des vins dits de garde. Il est conseillé de les entreposer quelques années avant leur consommation. Dans de mauvaises conditions de conservation, ces vins ne s'amélioreront pas, voire perdront leur qualité.
   
Choix des verres
 
Nous vous conseillons un choix de trois verres :
- Un verre en forme de tulipe pour les vins jeunes et fruités.
- Un verre ballon évasé pour servir les vins mûrs, riches en tannins.
- Une flûte pas trop étroite pour le Champagne et les autres vins effervescents.m-lise


                  
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article