*** Comment choisir ses verres à vin ***

Publié le par La petite-famille.

 

Comment choisir ses verres à vin par Marie-Lise

Les meilleurs vins ne déploient leur bouquet que dans des verres spécialement conçus à cet effet.
Le Professeur Claus Riedel, issu d'une vieille famille bavaroise de verriers explique que le verre ne doit pas être choisi pour impressionner mais pour déguster le vin. La forme du verre conduit le vin sur la langue. Il ne faut pas falsifier l'originalité et la spécificité du vin par un verre inadéquat qui fausse notre appréciation.

Les caractéristiques de base sont les suivantes:

  • oublier les décorations pour que l'alcool puisse montrer sa couleur et son brillant
  • le verre doit être mince pour ne pas changer le bouquet
  • la forme doit être adaptée selon le caractère de l'alcool.
  • bannir les bords "vermicelle" qui "tue" la qualité.

 

Bourgogne Grand Cru
pour des vins rouges corsés, avec une acidité importante et un tanin moyen. La forme du verre accentue le fruité, harmonise les acidités et montre ainsi la complexité du vin.
Recommandé pour les cépages Grenache, Nebbiolo, Pinot Noir et Syrah
Bourgogne / Montrachet
pour des vins rouges et blancs très concentrés, avec du corps et peu d'acidité.
Recommandé pour les cépages Barbera, Portuguais Bleu, Blaufrânkish, Carignan, Chardonnay, Cinsault, Pinot noir, Teroldego.
Bordeaux Grand Cru
pour des vins rouges jeunes et complexes, avec une acidité moyenne et un tanin marqué qui se sont développés en barrique. La forme du verre accentue le fruité, harmonise le tanin et rend le vin jeune prêt à boire.
Recommandé pour les cépages Cabernet Franc, Cabernet Sauvignon, Merlot
Bourgogne blanc, Bordeaux rouge et blanc
pour des vins rouges mûrs dont le tanin diminue avec le temps et les vins blancs d'une acidité moyenne. Cette forme donne une la concentration optimale au vin rouge et met l'acidité du vin blanc à l'avant-garde.
Recommandé pour les cépages Cabernet Franc, Cabernet Sauvignon, Chardonnay, Merlot, Montepulciano, Sangiovese, Sauvignon blanc blanc (barrique), St.Laurent, Tempranito, Viognier, Zinfandel, Zweigelt.
Beaujolais nouveau
pour des vins rouges fins et élégants, fruités avec peu d'acidité importante et de tanin. La forme du verre donne de la structure au vin et harmonise le fruité frais et juvénile.
Recommandé pour les cépages Dolcetto, Freisa, Gamay, Grignolino, Lagrein, Lambrusco.
Rosé
pour des vins issus de raisins rouges - la très courte macération avec la peau du raisin permet d'obtenir cette teinte rosée. Ils sont généralement secs avec une acidité marquée. La forme du verre accentue le fruité, harmonise l'acidité du rosé.
Vins du Rhin
pour des vins blancs jeunes, légers, fruités avec une acidité marquée. La forme du verre accentue le fruité, atténue l'acidité et donne ainsi un terroir prononcé.
Recommandé pour les cépages Veltliner vert, Riesling, Sauvignon blanc, Vernaccia di San Gimignano.
Vins d'Alsace
pour des vins blancs élégants avec un corps moyen et une acidité discrète. La forme du verre accentue l'acidité.
Recommandé pour les cépages Aligoté Chasselas, Chenin blanc, Cortese, Gewürztraminer, Kerner, Malvasia, Melon de Bourgogne (Muscadet), Müller-Thurgau, Muscat, Muskat-Ottonel, Neuburger, Palomino (sherry exclusif), Pedro Ximenez, Pinot blanc, Pinot grigio, Ribolla gialla, Sémillon, Silvaner, Trebbiano, Welschriesling
Champagne
pour les champagnes légers. La forme classique du verre accentue le fruité et la fraîcheur. Ainsi les bulles éclatent sur le bout de la langue.
Champagne millesimé
pour les champagnes millésimés et des cuvées prestigieuses. La forme du verre accentue la complexité d'un grand champagne et laisse se déployer un bouquet fascinant.
Vins mousseux secs
pour des vins mousseux secs. Ils se déploient sur le bout de la langue et donne une sensation de léger perlant.
Vins doux mousseux
pour des vins doux mousseux. La forme du verre accentue l'acidité et s'harmonise avec la douceur. Non recommandé pour les mousseux secs. m-lise


                  
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article