*** Réaliser une suspension à l'anglaise : Pas à pas...***

Publié le par Marie-Lise

 

 

Réaliser une suspension à l'anglaise : Pas à pas...par Marie-Lise.

Les corbeilles à l'anglaise, ce sont ces suspensions fleuries pleines de charme que vous avez certainement déjà observées. Voudriez-vous apprendre à les réaliser ?    

Réalisation de la corbeille

La base du panier fleuri est une corbeille légère, à armature métallique ou bois. Sa légèreté permet d'envisager sans crainte la suspension, ce qui est plus délicat avec une vasque en terre cuite, par exemple.

La corbeille est ensuite tapissée avec un morceau de feutre, dont le but est de contenir le mélange terreux, et de conserver au mieux l'humidité.

On pourra placer dans le fond un disque en plastique, qui évitera le ruissellement trop direct en fond de pot.

On vend également dans le commerce des nattes en laine, plastifiées d’un côté, qui peuvent être découpées pour toutes les tailles de corbeilles anglaises jusqu’à 40cm de diamètre.

Lorsque le tour de la corbeille est achevé, on ligature avec du rafia sur la partie haute afin d'éviter que le feutre ne retombe sous l'effet des arrosages ou du poids de la terre.

Le choix des plantes

La corbeille va être fleurie au moyen de vivaces et d'annuelles en godets, que l'on choisira selon les goûts pour leur accord ou leurs constrastes de couleur.

On privilégiera bien sûr des plantes retombantes, comme les bidens, les pélargoniums, les surfinias "million bells"ou moins courant les anagallis au bleu si intense et à la floraison ininterrompue.

Gardez pour le centre une plante qui reste droite et donnera du volume à l'ensemble.

Installation des plantes

Comme il est d'usage pour la plantation des vivaces, faites tremper les godets dans l'eau durant quelques minutes.

Pendant ce temps, garnissez la corbeille d'un bon terreau jusqu'à mi-hauteur. Un terreau de bonne qualité est indispensable : une terre trop pauvre serait sèche au premier coup de soleil.

Ces compositions sont "gourmandes" : intégrer au terreau quelques cônes d'engrais à libération lente vous épargnera dans la saison les arrosages réguliers avec de l'engrais pour plantes fleuries.

Retirez les godets en plastique, et installez ensuite les plantes une par une en commençant par le centre, et en les inclinant légèrement vers l'extérieur.

Lorsque tout les plants sont en place, rajoutez de la terre jusqu'au bord du panier de feutre, et tassez le mélange du bout des doigts. Arrosez alors généreusement.

Pincez !

C'est l'un des secrets de la réussite. Vos plantes sont jeunes. Leurs premières semaines doivent être consacrées à un bon enracinement et une multiplication des tiges, gage de volume pour la composition adulte.

Il faut donc lors de la plantation couper du bout de l'ongle les extrémités des tiges. Cela poussera la plante à se ramifier davantage. Otez également les premières fleurs : c'est un crève coeur, mais elles épuisent inutilement les plantes à ce stade de leur développement.

Accrochage de la suspension

Il n'y a plus qu'à suspendre la corbeille à l'anglaise, sous un arbre ou à l'aide d'un crochet solide sur un élément de charpente (par exemple la "jambe" en bois d'une marquise). Effet garanti près de la porte d'entrée !

D'un point de vue arrosage, la consigne est d’arroser le panier lorsque la terre est sèche. Il faudra apporter assez d’eau pour mouiller complètement la motte de terre; l'excès d'eau suintera grâce

au feutre.m-lise


dimanche_house


 


                

Publié dans *** Au jardin n 2 ***

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article