*** Cultiver des aubergines ***

Publié le par Momo

Cultiver des aubergines : fiche pratique par Marie-Lise.
L’aubergine est un légume originaire d’Asie et plus précisément d’Inde et de Birmanie. Sa culture nécessite un climat doux, c’est pourquoi elle pousse surtout dans les régions méditerranéennes ; mais en prenant quelques précautions, vous pourrez la faire pousser en pot ou en pleine terre, quelque soit le lieu où vous vivez.

Quand planter l’aubergine ?
Photo © Antoine Bouvier
Dès janvier-février, vous pouvez semer les graines en godet. Vous mettrez alors deux ou trois graines par contenant, que vous enfoncerez à deux centimètres de profondeur.

A partir du mois d’avril, lorsque tout risque de gelée est écarté et que les plants atteignent une quinzaine de centimètres, vous pouvez les repiquer. Le but de cette opération est de donner d’avantage de place à chaque plante pour qu’elle puisse s’épanouir. Plantez alors les plants à leur endroit définitif, en pleine terre ou en bac. Les plants seront espacés d’une cinquantaine de centimètres. Vous respecterez également cette distance d’un rang à l’autre.

Où planter les aubergines ?
L’aubergine aime les climats doux, voire chauds. Lorsque vous les planterez en pleine terre, vous choisirez donc un endroit ensoleillé et abrité. Sachez que la croissance des aubergines ralentit en dessous de 20°C et qu’elle s’arrête en dessous de 12°C. L’idéal est une température comprise entre 25°C et 30°C. C’est pour cette raison que les régions au climat plus frais privilégieront la culture sous serre.
Par ailleurs, notez que les aubergines aiment les sols riches et bien drainés. Vous pouvez enrichir votre terre avec de l’engrais à tomates. Si vous préférez les solutions naturelles, optez pour un compost bien mûr.

L’entretien
Arrosez régulièrement vos plants en veillant bien à ne pas mouiller les feuilles. En effet, sous les rayons du soleil, cela pourrait entraîner des brûlures.Même si l’aubergine aime les climats chauds, le pied des plants doit être conservé au frais. Pour cela, vous pouvez le pailler.
La taille permet d’avoir une production de meilleure qualité. Vous éliminerez donc les pousses qui naissent autour de la tige principale. Celle-ci sera taillée juste au-dessus de la deuxième fleur. Vous ne conserverez ensuite que les trois ou quatre rameaux les plus robustes, que vous taillerez dès lors qu’ils porteront deux fleurs.
Vous pouvez récolter les fruits lorsqu’ils sont devenus bien violets, soit environ 5 mois après les semis. Sachez qu’un fruit trop mûr aura un goût amer très désagréable.m-lise

jardinagefillette


                  

Publié dans *** Au jardin ***

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article